Fondation des parkings : victoire d’étape

12 juin 2015 - Ce matin, un accord a été signé entre le SIT et la Fondation des parkings. Le SIT est pleinement reconnu dans sa légitimité et sa liberté de déterminer sa délégation en vue des négociations à venir.

50% de taux de syndicalisation, 1,5 journée de grève, 70% de taux de participation à la grève, 100% des revendications satisfaites. Voilà résumés en quelques chiffres les résultats de la mobilisation des agent-e-s de contrôle du stationnement de la Fondation des parkings. Celle-ci a donc finalement accepté d’entrer en matière sur une négociation des statuts avec le SIT, avec la participation d’un-e secrétaire syndical-e à la table des négociations aux côtés des délégué-e-s syndicaux-ales.

Accord signé

Un accord a été signé ce matin, stipulant que « La Fondation reconnaît la légitimité du SIT en tant que syndicat représentatif des agent-e-s de contrôle du stationnement ». Des négociations sur les statuts du personnel vont débuter le 26 juin 2015 avec le SIT, de même que des discussions sur des aspects des conditions de travail des agent-e-s ne relevant pas des statuts : mesures de prévention et de protection contre les agressions subi-e-s par les agent-e-s dans l’exercice de leur fonction, organisation du travail, gestion du personnel, éventuels dysfonctionnements du service. La Fondation s’est également engagée à respecter les droits syndicaux, notamment en octroyant rétroactivement des congés syndicaux prévus par les statuts mais pourtant refusés dans un premier temps. Elle s’engage à n’exercer aucune mesure de représailles ou de rétorsion sur les grévistes.

Position de l’employeur intenable

Ce résultat positif est évidemment à porter au crédit d’une grève très largement suivie par une grande majorité des salarié-e-s concerné-e-s. L’employeur s’est par ailleurs rendu compte que sa position n’était pas tenable, constituant une anomalie inexplicable en termes de partenariat social. La situation a été débloquée dans l’après-midi du 10 juin. Après la suspension de la grève suite à la saisine de la CRCT par l’employeur, ce dernier a informé le SIT de son acceptation des conditions des négociations à venir. Un protocole d’accord a été rédigé, et soumis à l’Assemblée des agent-e-s jeudi soir. L’Assemblée a accepté à l’unanimité de ratifier cet accord, qui a donc été signé ce matin. La saisie de la CRCT est donc devenue sans objet, et sera retirée par la Fondation.

Victoire d’étape

Pour les agent-e-s de contrôle du stationnement, c’est une grande victoire. De désert syndical, la Fondation des parkings devient une forêt vierge. Mais tout n’est pas terminé, puisque c’est maintenant que vont débuter les négociations sur le fond, afin d’améliorer les conditions de travail du personnel. Les agent-e-s peuvent maintenant s’y engager, sûr-e-s de leur force.

Contacts : Davide De Filippo, secrétaire général adjoint, Hervé Geiser, secrétaire syndical



Campagnes